Le FBI et le Ministère de la Justice Américaine ont déposé 16 accusations contre Huawei

Le FBI et le ministère de la Justice ont déposé 16 accusations contre Huawei

Le FBI et le Ministère de la Justice Américaine ont déposé 16 accusations contre Huawei

Le ministère de la justice américaine et le FBI ont annoncé il y a peu qu’ils avaient déposé 16 plaintes contre Huawei, principalement en rapport avec le vol de secrets commerciaux de sociétés américaines.

La société chinoise Huawei (et un certain nombre de ses filiales) est accusée de conspiration en vue de violer la loi en utilisant des NDA avec des entreprises américaines au cours des deux dernières décennies pour accéder à des secrets commerciaux. Huawei a ensuite utilisé ces secrets commerciaux et ces produits intellectuels pour financer ses activités.

Un exemple montre que Huawei a volé un code source qu’il a ensuite utilisé dans ses propres routeurs

Les accusations citent un exemple de vol de code source par Huawei sur les routeurs de la “Société 1”, qu’il aurait ensuite utilisé dans ses propres produits.

Vu le contexte, il est probable que Cisco soit désignée comme “Société 1”, bien que cela ne soit pas confirmé. Cependant, l’acte d’accusation indiquant “une société technologique américaine dont le siège social se trouve dans le district nord de la Californie”, cela ne laisse pas la place à beaucoup de doute. Sans parler du fait que le procès que Cisco a intenté à Huawei en 2003 semble très familier à ce dernier.

Apparemment, lors d’un salon professionnel à Chicago, un ingénieur affilié à Huawei aurait été découvert au milieu de la nuit, après la fermeture du salon pour la journée, dans le stand d’une entreprise technologique… en train d’enlever le couvercle d’un appareil de réseau et de prendre des photos des circuits à l’intérieur. L’individu 3 portait un badge indiquant que son employeur était “Weihua”, des syllabes de Huawei mélangées. Pas très créatif cependant … Huawei s’est désavouée cette personne qui faisait, selon eux, cela à titre personnel.

Huawei a offert des primes à ceux qui ont obtenu des informations confidentielles de ses concurrents

Le ministère de la justice a publié une déclaration indiquant qu’Huawei “a institué un programme de primes pour récompenser les employés ayant obtenu des informations confidentielles de la part de ses concurrents. La politique indiquait clairement que les employés qui fournissaient des informations précieuses pouvaient être récompensés financièrement.”

Huawei est également accusé de travailler avec l’Iran et la Corée du Nord – comme ZTE, qui s’était fait prendre à faire cela il y a quelques années. Huawei a essayé de couvrir ses traces en travaillant avec d’autres entreprises dans ces pays.

Si les allégations d’espionnage n’ont pas encore apporté de preuves, les allégations de vol de propriété intellectuelle et de secrets commerciaux, oui. Une poignée d’entre elles ont été portées devant les tribunaux il y a de nombreuses années.

Source : androidheadlines

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*